Historique

De la FdL à la FdLT

En 2012, une nouvelle entité voit le jour.
Quarante ans d’expérience nourris d’un va-et-vient entre pratique et théorie et alimentés par une créativité toujours plus débordante rendent la Faculté des langues (FdL) apte à assumer jusqu’au bout les tâches qui lui incomberaient. La FdL se voudrait avant tout l’incarnation d’une façon originale et innovatrice de vivre, d’apprendre et d’enseigner les langues. Elle regroupe une institution rattachée, l'Ecole de traducteurs et d'interprètes de Beyrouth (ETIB) qui forme des traducteurs et des interprètes professionnels grâce à ses programmes de licence, de master à options diversifiées et de doctorat, ainsi que deux centres de recherche et d'enseignement des langues, le Centre des langues vivantes (CLV) et le Centre de recherches et d'études arabes (CREA).

En 2018, la Faculté des langues accueille dans son intitulé la traduction et devient la Faculté de langues et de traduction (FdLT).